Génération carnet…

Comment un simple objet du quotidien peut avoir tant d’importance ? Une main familière l’a touché, la façonné.

Il a marqué à jamais les pages de ce petit carnet noir.

Il y a quelques mois j’ai hérité d’un des carnets annuels que tenait mon grand-père. Dès sa retraite, tous les jours, pendant une vingtaine d’années, il s’est assis et a noté tout ce qui avait de l’importance à ses yeux. J’y retrouve les événements et visites de famille, mais aussi plein d’indications sur la vie quotidienne (la météo journalière, la lune, le jardinage (plantations, tailles, récoltes…), le bricolage entrepris, les visites médicales, le prix du fioul pour chauffer la maison, le tarif du coiffeur…), Des pépites inestimables qui me rattachent à la vie de ce grand-père que j’aime tant.

A chacun sa version

Ma Grand-mère, quant à elle, tenait un seul et unique carnet dans lequel elle notait uniquement les évènements de famille (naissance, mariage, décès…), ce qui faisait déjà pas mal !

Un objet miroir de changement

La vie évolue, change et ces carnets retracent les changements de notre société. On ne s’en rend pas compte pris par notre quotidien mais pourtant tout bouge.

Régulièrement je repense à la vie que les femmes, comme mes Grands-mères, pouvaient avoir il y a tout juste deux générations en arrière. Aujourd’hui, c’est une simple démarche administrative d’ouvrir un compte bancaire mais à l’époque les femmes devaient avoir l’autorisation de leur mari de même pour travailler. Elles ne pouvaient pas postuler et avoir un travail sans le consentement de leur époux…

Et vous, avez-vous connu ce genre de pratiques chez vos grands-parents ou vos parents ? Partagez vos expériences, c’est toujours enrichissant et tellement passionnant.

Si ma démarche et mes créations vous intéressent contactez-moi au 07 56 96 40 38 et parlons de ce que vous aimeriez pour vous ou peut-être pour offrir à l’un de vos proches.

Pour voir des réalisations de livres mémoire, vous pouvez consulter cette page.

Pour voir des réalisations d’arbres, vous pouvez consulter cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *